Devenir Vegan, qu’est ce que vous devez savoir ?

On parle souvent du véganisme comme d’une sorte de secte et pourtant quand on décide de s’engager sur cette voie, on découvre que ce n’est pas du tout le cas. Je ne compte pas défendre quoi que ce soit dans cet article, je tiens à vous prévenir. Pour ma part, je pense que tout le monde a le droit de vivre ces convictions, de faire en sorte de tenir ses principes, peu importe la manière dont il le fait. Comme beaucoup d’entre nous, j’ai aussi été à un moment donné une vegan, mais c’est quelque chose qui ne me convenait tout simplement pas, aussi je n’ai pas continué.

Si vous avez envie de vous lancer sur ce chemin aujourd’hui, c’est tout à fait votre droit. J’estime cependant que vous devez aussi connaître certaines choses avant de réellement commencer le processus pour devenir vegan. Pour beaucoup, c’est quelque chose qui s’est fait du jour au lendemain, pour d’autres c’est une décision qui a été murement réfléchie. Que devez-vous retenir de ce qu’est réellement le véganisme ? À quoi devez-vous vous attendre ?

Qu’est-ce que le véganisme ?

Après avoir regardé une émission qui traitait de la violence contre les animaux dans les abattoirs il y a quelques années, j’ai décidé de retirer de mon alimentation tout ce qui pouvait être viande, même si j’étais fan de côtelettes bien grasses à l’époque. Je ne sais pas si c’était le fait de manger justement un bœuf bourguignon au moment de regarder l’émission qui a fait tilt dans ma tête ou quoi, mais j’ai été complètement dégoutée de voir cela. J’ai donc commencé en étant végétarienne. Je me suis de plus en plus intéressé à cette cause, le respect de la vie des animaux et j’ai donc décidé de devenir vegan.

vegan-1343429_1280

Qu’est ce que cela signifie pour autant que d’être vegan ? La plupart d’entre vous pensent sans doute que c’est tout simplement le fait de se suffire d’une alimentation basée sur des légumes et des fruits, des plantes en tout genre. Certes, c’est bien vrai un vegan est celui qui écarte de son alimentation tout ce qui peut être d’origine animale, mais ce n’est pas tout cependant.

En effet, en plus de ne rien manger de ce qui pourrait bien venir des animaux, les vegans adoptent également un mode de vie respectueux des animaux, tout en gardant donc ce principe de ne rien toucher de ce qui pourrait provenir des animaux que ce soit pour les questions d’habillement par exemple, de cosmétique ou encore de loisir.

Pour les vegans, les animaux sont des êtres vivants qu’il est aussi nécessaire de respecter et que nous ne devrions plus exploiter pour quelques fins que ce soit. Le véganisme ou végétalisme intégral signifie ainsi en bref que tout ce qui touche aux animaux, on écarte de nos vies. Certains décident de défendre la cause de manière plus virulente en faisant des manifestations ou autre chose pour marquer le coup.

Devenir vegan est ce quelque chose de vraiment compliqué ?

Est-ce que ce fut compliqué pour moi de devenir vegan ? Tout est parti de cette envie de ne pas participer à tout ce massacre que l’on fait envers des animaux, je m’y suis mise du jour au lendemain sans vraiment de conviction, juste une volonté de fer, celle de vouloir faire la différence à ma manière. D’une manière générale, ce n’est pas aussi difficile que cela.

Ce que je trouve d’assez difficile, ce sont surtout les premiers mois, car c’est quand même un changement des plus importants dans une vie. Cela a commencé par la modification de l’alimentation. J’ai supprimé tout ce qui est viande, poisson, fruit de mer ou encore coquillage en tout genre, les œufs aussi, bref, tout ce qui pouvait bien venir des animaux.

Ce qui est aussi difficile c’est de trouver de nouvelles recettes et aussi de se mettre à la cuisine. Quand on devient végan, on est obligé de cuisiner à la maison dans les premiers temps, car les restaurants pour végan n’existaient pas à l’époque, aussi il fallait prendre le temps de préparer les repas à la maison. Du reste, vous allez voir que la transition entre le mode d’alimentation se passe facilement.

Pour le reste, cela a été un peu plus dur. Je suis une grande amatrice des vêtements en soie et de tout ce qui est en soie et j’ai dû m’en débarrasser au plus vite. Les chaussures en cuir, les bottes qui m’avaient coûté un bras, les vêtements en laine, j’ai dû me débarrasser de tout pour me refaire une nouvelle garde-robe. Cela a été difficile pour certains articles, car ils avaient une valeur sentimentale pour moi, mais on se rend compte qu’au final ce n’est que du matériel tout ça ! Au fil du temps, on s’y habitue bien à porter du coton bio ou quelques fois des matières synthétiques !

À quoi s’attendre quand on devient vegan ?

Franchement, les débutants vegan espèrent toujours que leur décision d’adopter ce mode de vie serait bien accueillie par la famille et les proches, mais cela n’est pas souvent le cas cependant. Beaucoup de gens ne comprennent pas le principe du véganisme, d’autres ont connu des personnes qui ont eu une expérience plutôt délicate du veganisme, comme une hospitalisation à cause de carences importantes par exemple.

Le fait est que pour les gens qui ne se rendent pas compte des traitements immondes qu’on fait aux animaux et qui pensent même qu’ils ont tout à fait le droit de faire des choses comme ça juste parce que le corps humain a besoin des nutriments fournis par la viande. Les vegans pour leur part se sont rendu compte de ces mauvais traitements et par fait de ne plus rien utiliser qui soit d’origine animal, ils contribuent à réduire le nombre d’animaux maltraités.

Les gens n’ont toujours pas une bonne vision de ce qu’est le veganisme de nos jours, ils ne comprennent tout simplement pas et jugent sur les apparences. Vous allez donc vous sentir bien seul et incompris dans les premiers temps, et pourtant, gardez en tête que vous n’êtes pas seul. Vous pouvez très bien rejoindre des groupes et des communautés qui ont la même vision des choses que vous.

Comment débuter le veganisme sans souci ?

Je vous conseille de procéder par étape pour devenir vegan, cela doit se faire lentement mais surement, car le changement est quand même de taille vous avez bien du le remarquer. Il faut d’abord modifier votre mode d’alimentation et donc enlever tout ce qui est d’origine animale. Par la suite, je vous conseille de passer aux questions vestimentaires puis tous les produits que vous utilisez qui ne doivent surtout pas être testés sur les animaux.

healthy-1575073_1280

Je vous conseille aussi d’accepter vous-même ce changement pour que les autres puissent en faire de même. Qu’est-ce que je veux dire par là ? Vous devez assumer le choix que vous avez fait sans aucun regret et en toute connaissance de cause. En effet, quand vous commencerez à parler de votre nouveau mode de vie, le veganisme, ce n’est pas tout le monde qui va être d’accord avec vous. Aussi, ne vous croyez pas obligé de toujours devoir répondre aux remarques que l’on vous fera, c’est votre choix et c’est tout.

Une chose que vous devez absolument faire également c’est de vous documenter un minimum sur le sujet. Vous avez eu votre prise de conscience et vous voulez le crier au monde entier, c’est très bien. Mais en faisant en sorte d’en savoir un peu plus sur le veganisme, sur les mauvais traitements que subissent les animaux sans oublier vous allez pouvoir planter des petites graines de consciences au fil de vos discussions avec vos amis et vos proches.

S’il y a une chose que vous devez absolument éviter quand vous devenez vegan, c’est de vous astreindre à vos habitudes alimentaires de toujours en enlevant tout simplement tout ce qui est d’origine animale. Le résultat sera catastrophique, car vous allez manger de moins en moins et vous aurez plus de carence et de manque. Solution, manger à votre faim à chaque repas. Si vous avez envie de vous resservir, allez-y sans souci ! C’est très bon pour la santé de toute manière.

Enfin, ne soyez pas trop dure avec vous mais aussi avec les autres. La prise de conscience est parfois assez brutale, et il arrive que l’on se mette à en vouloir à tout le monde et à soi-même de ne pas avoir réagi un peu plus tôt que ça. Chacun sa route et ses convictions, vous devez vous en souvenir, si vous avez eu votre prise de conscience, tant mieux, continuez votre route et trouvez les meilleures manières de vous engager dans ce mouvement.

Une réflexion au sujet de « Devenir Vegan, qu’est ce que vous devez savoir ? »

  1. j’ai aussi été vegan mais à cause de cela, j’ai eu beaucoup de problèmes de santé. Je ne sais pas si je ne m’y suis pas bien pris ou quoi mais j’ai du reprendre une alimentation normale pour mon bien. Sauf que pour les vêtements et tout le reste, j’ai gardé le même principe que les vegans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *