bonbon

Bonbon : quoi acheter et comment les conserver ?

Une envie de sucré ? Les bonbons sont partout et nous font saliver mais est-ce qu’on sait vraiment tout sur eux ?

Origine de la sucrerie

La canne à sucre et la fabrication des bonbons sont découvertes au XIIe siècle et il faut ensuite deux siècles pour que des chercheurs se mettent à créer à foison les meilleurs copains de nos dents.

Des boutiques spécialisées s’ouvrent de plus en plus avec bien sûr nos leaders favoris du marché :

  • ©Haribo
  • ©Lutti
  • Et ©Trolli

Mais un bonbon c’est quoi ? Alors c’est simplement du sucre cuit et généralement aromatisés avec un parfum qui nous rend dingue (fraise, miel, menthe, caramel au beurre salé, praline, chocolat, banane, mûre, pastèque, cacahuète, noisette, cassis, etc.).

Les recettes de bonbons, artisanales ou non, se multiplient grâce aux différents confiseurs. On en trouve maintenant de toutes les couleurs, formes, tailles, poids et saveurs alors il y en a pour tous les goûts et tous les âges, voir mon article dessus si besoin.

C’est quoi tes friandises à toi ?

Alors on se connaît pas toi et moi mais on a peut-être un pêché mignon en commun. T’es plutôt jeune ou plus âgé ? Nostalgique ou à la découverte de nouvelles gourmandises pour remplir ta bonbonnière ?

Voici un aperçu rapide des treize familles de bonbons gourmands alors il y en a forcément un qui va faire frétiller tes papilles :

  • Faits en sucre cuit → berlingots, sucettes, sucres d’orge, têtes brûlées, barbe à papa;
  • Boules de gomme → gommes vertes;
  • Caramels → lait, crème, caramel au beurre salé, mou, dur ;
  • Chewing-gums → pour une haleine fraîche, menthe ou bubble gum ;
  • Dragées → baptêmes, communion, à l’amande, au chocolat ;
  • Fruits confis → galette des rois ;
  • Gélifiés → dinosaures, schtroumpfs, oeufs au plat, Haribo dragibus, fraises tagada, soucoupes, crocodiles, ourson, guimauve ;
  • Nougats → amandes, pistaches, noisettes, tendre ou dur ;
  • Pâtes → pâte de fruit, pâte d’amande, pâte à mâcher, calissons ;
  • Pastilles → bonbons d’antan petits et blancs, à l’eucalyptus, framboise, anis, violette ;
  • Réglisses → carensac, rotella, bâtons de réglisse comme sur Nicebonbon.com.

Comment conserver son bonbon favori à la maison ?

Sucrés, bio, vegan, sans sucre, halal, sans gluten, lactose, pas lactose, fruité, confit, acidulé, etc. On trouve des sucreries en assortiments ou en sachet mais on ne sait pas réellement quoi en faire. Une fois l’envie sucrée arrivée, n’oubliez donc pas de bien conserver vos friandises.

Dans notre idée un peu collective, le sucre ne périme pas mais c’est là qu’on se trompe. La vente de délicieux bonbons se fait toutes l’année mais plus particulièrement à Halloween  ou aux fêtes de fin d’années. On aura aussi tendance à en acheter pour les anniversaires (gâteaux de bonbons, pinata, candy bar). Mais une fois acheté, soit on les a tous mangés seul ou avec un peu d’aide, soit on se retrouve avec une quantité XXL dont on ne sait pas quoi faire à part la jeter dans le placard sans ne plus s’en préoccuper.

Alors attention à ne pas les gâcher et voici d’ailleurs quelques astuces pour ne pas gaspiller ces merveilles gourmandises :

  • Acheter une bonbonnière → elle conservera à température ambiante, au frais et au sec, puis c’est toujours très cool d’avoir pleins de petits bonbons en vrac dans le salon ou la cuisine ;
  • Toujours regarder la date de péremption sur l’emballage global → avant de le jeter pour ne garder que le plus intéressant ;
  • Pour ceux à croquer → on les garde un an ;
  • Pour les gélifiés, caramels et gommes → plutôt entre six et neuf mois ;
  • Pour les bonbons de chocolat → à l’abri de la lumière, deux ans pour le noir mais pas plus de dix mois pour le chocolat au lait et le chocolat blanc.

J’espère vous avoir découvrir de nouvelles choses et astuces et surtout que vous ne m’en voudrez pas de vous avoir parlé de sucre. Dégustez et profitez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *