pate sans gluten

Choisir et cuisiner des pâtes sans gluten

L’intolérance au gluten est très inconvenante pour la vie au quotidien. Présent dans la majorité des plats, en particulier dans les pâtes, le blé doit être exclu de l’alimentation du malade.

La dernière décennie a vu l’émergence de variétés considérables de produits sans gluten. Il y a une véritable explosion de l’industrie agro-alimentaire proposant des produits sans gluten, tels que, la farine sans gluten, les pains sans gluten ou encore les pâtes sans gluten.

Comment bien choisir ses pâtes sans gluten ?

En termes de valeurs nutritionnelles, on peut noter des différences dans la composition des pâtes. Les pâtes sans gluten au maïs et riz, par exemple, contiennent 79,9 grammes de glucide par portion de 100 grammes de pâtes, dont 1,2 gramme de sucre. En revanche, les pâtes sans gluten au sarrasin, contiennent 72 grammes de glucides par portion de 100 grammes dont 0,4 gramme de sucre.

Ce point est important, notamment pour les personnes qui suivent un régime alimentaire sans gluten et pauvre en sucre. En outre, il existe également des pâtes sans gluten sans œuf, sans sucre ou sans lactose. En termes de consistance, le temps de cuisson peut être plus ou moins long, les pâtes à forme fine, comme les spaghettis, vont cuire plus rapidement que les pâtes à forme épaisse, comme les pennes.

Comment cuisiner les pâtes sans gluten ?

La consommation de pâtes sans gluten peut décourager certaines personnes pour leur goût fade, peu aéré, voire pâteux. Une évolution notable est notée à ce titre, et les pâtes sans gluten proposées sur le marché sont de bien meilleure qualité.

Toutefois, deux règles importantes sont à respecter : une haute surveillance de la cuisson et le bon choix de la sauce qui accompagne les plats de pâtes. Tout d’abord, les pâtes sans gluten ont tendance à se casser à la cuisson dès lors que le temps de cuisson noté sur l’emballage n’est pas respecté. Il est donc impératif de surveiller la cuisson à la seconde près, mais il faut aussi éviter de trop mélanger les pâtes pendant la cuisson. Ensuite, un bon choix de sauce évite d’alourdir les plats de pâtes sans gluten.

Ainsi, se retrouvent en premières lignes les sauces pesto, les sauces pesto à l’artichaut, les sauces pesto à la roquette ou encore les sauces à base de tomate. Pour les plats nécessitant de la crème fraîche, tels que les spaghettis à la carbonara, préférez la crème fraîche légère. Enfin, il est tout à fait envisageable de déguster les plats de pâtes sans gluten uniquement agrémentés d’un filet d’huile d’olive, et saupoudrés de coriandre fraîche finement hachée. Vous connaissez maintenant toutes les choses à savoir afin de bien choisir ses pâtes sans gluten.

Contrairement aux paquets de pâtes au blé traditionnels, les pâtes sans gluten demeurent encore nettement plus coûteuses. L’on note que, les intolérants au gluten, peuvent se faire rembourser en partie par la Sécurité sociale l’achat de produits sans gluten. Pour ce faire, le malade doit avoir été diagnostiqué intolérant au gluten par un médecin à la suite d’une biopsie obligatoire, avec une prescription médicale justifiant les achats de produits sans gluten. Il est exigé, en outre, de choisir des produits sans gluten portant une vignette, un code-barres, et un numéro d’agrément.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *