socca maison

Tout ce que vous devez savoir sur la socca

Véritable symbole de la gastronomie Niçoise, la socca est une grande galette très fine à base de farine de pois chiche, que l’on peut consommer nature ou agrémentée d’un peu de sel et de poivre, en fonction des goûts. Diététique, très facile à réaliser et économique, la socca regorge en outre de bienfaits pour la santé.

Origines de la socca

Bien qu’aujourd’hui reconnue comme plat typiquement Niçois, la socca tiendrait ses origines de l’Italie. Dans la tradition, cette galette doit être cuite sur une plaque ronde en cuivre, à l’intérieur d’un four à bois. À l’heure de l’apéro, accompagnée d’une salade pour un déjeuner léger ou consommée comme encas (notamment par les pêcheurs avant de partir en mer), la socca représentait un repas populaire, consommé par les individus très peu fortunés. Aujourd’hui, elle est très largement consommée par tout le monde, généralement à l’heure de l’apéritif.

La socca se déguste très chaude, bien croustillante au-dessus et moelleuse en dessous. En revanche, contrairement à de nombreuses autres spécialités provençales, la socca n’est pas une spécialité que l’on retrouve aux menus des restaurants, ni dans les commerces alimentaires. Peut-être en raison de ses origines populaires, mais également parce qu’elle doit être consommée bien chaude, la socca représente davantage un encas que l’on pourrait ranger dans la catégorie de la street food (marchés, stands du vieux Nice, etc.).

Pourquoi manger de la socca ?

En plus d’être délicieuse, les ingrédients utilisés pour préparer la socca regorges de bienfaits pour notre organisme. Les pois chiches notamment, sont plein de vitamines très importantes pour notre bien-être, telles que la vitamine A (maintien du système immunitaire, développement des os…), la vitamine C (anti oxydant, cicatrisation, régulation du système sanguin…) et la vitamine E (antioxydant, protection des cellules de la peau et lutte contre les maladies chroniques…), mais également le magnésium, le potassium ou encore le calcium. Pleine de fibres diététiques, la socca est un encas peu gras et peu calorique. De quoi se faire plaisir sans culpabiliser à n’importe quel moment de la journée !
socca

Comment préparer sa socca maison ?

Économique et très facile à préparer à la maison, la socca ravira toutes les papilles. Ne nécessitant que très peu d’ingrédients, la socca se prépare très rapidement. Mélangez de la farine de pois chiche, de l’huile d’olive, un peu d’eau, de sel et de poivre : et le tour est joué ! Il vous suffit ensuite de former une grande et fine galette que vous déposerez sur une plaque ronde, puis de l’enfourner dans un four à pizza ou un four traditionnel programmé en grill afin que la pâte croustille sur le dessus, tout en restant moelleuse en dessous. La socca faite soi-même se déguste nature, agrémentée d’un peu de sel ou de poivre en fonction des goûts et des envies. À consommer sans modération, dans les minutes qui suivront sa cuisson.

Bien que la socca fût longtemps considérée comme « le plat du pauvre », cette galette de pois chiche fait aujourd’hui partie des incontournables de la gastronomie Niçoise. À tester absolument si vous séjournez dans le coin, vous trouverez de nombreux stands auprès desquels acheter une socca, à déguster sur le pouce ou à l’apéritif, pour apprécier les saveurs natures de cette galette typique de la région.